Le Divan occidental-oriental (en allemand West-östlicher Divan) est le dernier recueil poétique majeur composé par Johann Wolfgang von Goethe.

Goethe lit la poésie de Hafez en 1814 : Il découvre un poète dans lequel il reconnaît son égal, et le soufisme dans lequel il retrouve ses propres idées.

A travers le temps et la culture qui les séparent, Goethe dialogue avec son homologue persan tout au long des poèmes de ce recueil.



So der Westen wie der Osten 
Geben Reines dir zu kosten.
Lass die Grillen, lass die Schale,
Setze dich zum großen Mahle:
Mögst auch im Vorübergehn
Diese Schüssel nicht verschmähn.

[Buch des Sängers - Aus dem Nachlass]


L'Occident comme l'Orient
T'offrent à goûter ce qui est franc.
Oublie les non-sens, laisse là les apparences,
Arrête-toi pour faire bombance:
Même si passant tu n'en gardes que des miettes
Ne dédaigne pas cette assiette.

[Livre du chanteur - pièce posthume]